Modalités de formation des juges

Print Friendly, PDF & Email

 Les différentes catégories des juges pour la voltige aérienne

Juge stagiaire

Conditions d’accès:

  • Doit suivre le cursus de formation fédéral (théorique et pratique), ouvert à tout licencié de la FFA.

Prérogatives :

  • Il juge d’abord les catégories Espoir, Promotion et N2 accompagné d’un juge “référant” lors de compétitions nationales. Au moins 6 programmes devront être jugés en commun. Ses notes ne seront pas prises en compte pour le classement des pilotes.
  • Le juge “référant” fera un rapport (écrit ou oral) vers le président de la commission jugement à la suite de cette formation pratique.
  • Le juge stagiaire devra juger à différents niveaux 3 compétitions (dont 1 pourra être une compétition régionale) pendant 2 années consécutives.

Ce parcours peut être adapté par la Commission Jugement en fonction de l’expérience du candidat.

Juge National

Conditions d’accès :

  • Avoir été juge stagiaire dans au moins 3 compétitions durant les deux années précédentes.
  • Avoir suivi le stage « entretien des compétences » de l’année en cours pour les juges encore stagiaires l’année précédente.
  • Avoir rempli le QCM JUGEMENT.

Prérogatives :

  • Apte à juger jusqu’à la catégorie National 2.
  • Peut assister un juge Élite dans les compétitions « monoplaces » (National1, Excellence, Elite).

Validité : 4 ans, sous les conditions d’entretien de compétences suivant :

  • Avoir répondu au QCM JUGEMENT de l‘année en cours
  • Avoir participé à un stage d’entretien des compétences si aucune compétition a été jugée (ou faite en tant qu’assistant) l’année précédente.
Juge Élite

Conditions d’accès :

  • Être juge National, avoir jugé en National pendant au moins 2 ans et avoir été juge assistant monoplace (Excellence ou Elite).
  • Être proposé par la Commission Jugement.

Prérogatives :

  • Apte à juger toutes les catégories.

Validité : 4 ans, sous les conditions d’entretien de compétences suivant :

  • Avoir répondu au QCM JUGEMENT envoyé par la Commission Jugement.
  • Avoir participé à un stage d’entretien des compétences si aucune compétition a été jugée (ou faite en tant qu’assistant) l’année précédente.
Juges « en sommeil »

Les juges qui n’ont pas exercé depuis plus de 4 ans sont dits « en sommeil ».

  • Un juge dit « en sommeil » peut être réactivé à sa demande sur décision de la Commission Jugement et suivant les modalités définies au paragraphe 2.
  • Le juge « en sommeil » ne recevra pas de convocation pour juger, ce devra être une démarche volontaire de sa part.
Juges FAI

Conditions d’accès :

  • Juge Elite expérimenté qui est proposé à la CIVA par la Commission Jugement et le Directeur Technique National.

Prérogatives :

  • Apte a juger en compétitions internationales.

Validité : Définie par la CIVA

Les candidatures auprès de la CIVA pour juger les compétitions internationales devront être annoncées préalablement à la Commission Jugement et à la Direction Technique, ainsi que le nom de l’assistant pressenti.

Les différents stages : formation initiale / entretien de compétences / remise à niveau

Les différents stages sont organisés par la Commission Jugement fédérale. L’instruction théorique et pratique pourra être dispensée :

  • Soit par un des membres de la Commission Jugement.
  • Soit par un des conseillers techniques fédéraux
  • Soit par un juge de niveau Elite/FAI désigné par la Commission Jugement.
Stage « formation initiale »

Ces stages, ouverts à tout licencié FFA, prépare au niveau « juge stagiaire ».

Stage « entretien des compétences »

Ce stage, obligatoire pour les juges nationaux et Elite si aucune compétition n’a été jugée l’année précédente, rappellera les aspects réglementaires, les critères de jugement et les dernières modifications réglementaires. Le QCM JUGEMENT de l’année en cours devra également être rempli et retourné à la Commission Jugement.

Stage « remise à niveau »

Ce stage s’adresse aux juges n’ayant pas jugé depuis 4 années (juges « en sommeil »). Le QCM de l’année en cours devra également être rempli et retourné à la Commission Jugement.

Conditions d’exercices

Les juges doivent être titulaire de la licence fédérale de l’année en cours, être sélectionné par la Commission Jugement et être à jour de QCM et de stage (voir ci-dessus).

Mesures particulières : Pilotes voltiges voulant devenir juge

Les pilotes qui ont été classés à au moins 2 compétitions de niveaux National 1, Excellence ou Elite, peuvent bénéficier d’un cursus accéléré et personnalisé, dont les modalités seront proposées au cas par cas à la FFA par la Commission Jugement.

Les pilotes de catégorie « Elite » qui auront suivi une formation théorique adaptée et jugé tous les niveaux d’une compétition N2 en tant que « juge stagiaire », pourront être nommés sur appréciation de la Commission Jugement « juges Nationaux » ou « juges Elites ».

Les pilotes de catégorie « Advanced » et « Excellence », qui auront suivi une formation théorique adaptée et jugé au moins deux catégories biplaces différentes (Espoir / Promotion / National 2), pourront être nommés sur appréciation de la Commission Jugement « juges Nationaux ».

LOÏC LOGEAIS
DTN – FFA
PIERRE VARLOTEAUX
COMMISSION JUGEMENT